© stock.adobe.com

CrowdFunding immobilier : 5 règles à respecter pour ne pas se faire arnaquer

actu_crowdfunding_CFR

Publié le

Le crowdfunding est une façon pour les entreprises, les artistes, les particuliers de financer un projet.

Plusieurs dizaines, centaines ou milliers de personnes investissent un petit montant qui permet aux porteurs de projets de récolter les fonds demandés.

Ce mode de financement, la société [a[Homunity]a] créée par trois jeunes entrepreneurs, l’applique aujourd’hui à l’immobilier locatif : plusieurs investisseurs se regroupent pour acheter une maison, un appartement ou un immeuble puis se partagent ensuite les revenus locatifs nets.

Homunity rappelle aux particuliers souhaitant expérimenter ce mode d’investissement
« Les 5 règles d’or du crowfunding immobilier locatif » à respecter absolument.

  • Règle d’or n°1 : étudier le projet proposé. Avant d’investir dans un bien, il faut étudier son emplacement, la copropriété, les derniers travaux, l’historique de location... et ne pas regarder uniquement le rendement !
  • Règle d’or n°2 : diversifier ses investissements. Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier... L’avantage du crowfunding immobilier est de pouvoir diversifier ses investissements avec de faibles montants.
  • Règle d’or n°3 : exiger un placement transparent. Quels sont le coût d’acquisition du bien, les frais de notaires, les frais de collectes... autant de choses essentielles à savoir afin de pouvoir investir dans de bonnes conditions.
  • Règle d’or n°4 : sortir facilement de son investissement. Il faut pouvoir le faire à tout moment, quand on le souhaite,
    et comme on le veut. Il ne doit pas y avoir de contraintes à la sortie.
  • Règle d’or n°5 : analyser le sérieux de la plateforme. Qui est derrière la plateforme proposant cet investissement ?

Où est-elle basée ? Est-il possible de rencontrer les dirigeants, et de les joindre facilement ? Combien d’opérations réalisées ?

Tant d’éléments importants avant d’envisager d’investir.

« Le crowfunding immobilier est un service d’investissement d’un nouveau genre, explique Quentin Romet, co-fondateur d’Homunity. Les investisseurs conservent leurs liquidités jusqu’au financement total du bien, Homunity ne déclenchant la collecte
qu’au moment de la signature chez le notaire. Nous avons voulu proposer le service le plus simple possible, transparent, accessible au plus grand nombre – le « ticket d’entrée » est à 5 000 euros seulement – et surtout sécurisé au maximum ».

Avis sur CrowdFunding immobilier : 5 règles à respecter pour ne pas se faire arnaquer

Avis des lecteurs de sur CrowdFunding immobilier : 5 règles à respecter pour ne pas se faire arnaquer