© stock.adobe.com

Made In France : Le Soulier Français en crowdfunding sur Raizers !

Publié le

La marque Ellips crée « Le Soulier Français » afin de relancer la fabrication de chaussures Made in France. Pour ce faire, elle souhaite lever 300 000 euros via la plateforme européenne de crowdinvesting Raizers.

« Le Soulier Français » a relancé un atelier de production en France pour satisfaire une demande premium : Respect des standards de qualité du luxe, accompagnement complet allant du sourcing à la production, ainsi que la garantie du label « Made in France ».

«  Faute de solutions, la filière du luxe se concentre aujourd’hui en Italie. Nous disposons en France d’un savoir-faire exceptionnel qu’il est urgent de sauvegarder. La mission du Soulier Français : Relancer une filière à l’abandon en repositionnant la France dans la compétition internationale. » Xavier Porot, Président co-fondateur « Le Soulier Français » SAS

Romans-sur-Isère, un vivier de talents

En rachetant les ateliers Charles Jourdan et Stéphane Kélian à Bourg-de-Péage, « Le Soulier Français » pérennise le savoir-faire incomparable des petites mains qualifiées. Dans cette région, la passion de la chaussure est transmise de générations en générations tout en s’adaptant aux nouvelles méthodes d’assemblage et de couture. Ces qualifications hors pairs permettent au « Soulier Français » de fournir des chaussures haut-de-gamme et luxe à tous les créateurs français désireux de faire produire leurs collections en France.

Une levée de fond pour soutenir le Made in France

« Le Soulier Français » souhaite lever 300 000 euros afin de :
- Développer des services innovants au sein de l’atelier,
- Accroitre le réseau de créateurs et de marques partenaires,
- Lancer une marque « Le Soulier Français »,
- Créer un magasin d’usine.

Un projet soutenu par les pouvoirs publics

La réouverture de l’usine de Bourg-de-Péage, près de Romans, est un atout pour l’économie locale. Ce projet veut être un modèle d’entreprenariat social. Le ministère de l ‘économie, la Fédération Française de la Chaussure, la Région, les autorités locales ainsi que la BPI soutiennent « Le Soulier Français".