© stock.adobe.com

Finsquare va couvrir en partie les investisseurs contre les défauts de paiement

Publié le

Cette assurance, effective au 1er septembre, couvrira le décès ou la perte d’autonomie du représentant légal de l’entreprise, ainsi que le redressement ou la liquidation judiciaire de l’emprunteur et sera gratuite pour les contributeurs.

La garantie ne sera pas totale pour autant : en cas de défaut de paiement, le contributeur pourra récupérer 50% des sommes qui lui sont dues, et pour des prêts n’excédant pas 18 mois - le site est spécialisé sur les crédits court terme, de moins de 24 mois.

"Avec une cinquantaine de plateformes, c’est un marché ultra-compétitif. L’une des principales problématiques est de sécuriser les prêteurs", explique à l’AFP le président de [a[Finsquare]a], Polexandre Joly.

"Proposer cette assurance va nous permettre d’ouvrir notre base de prêteurs à un public plus large et de toucher les conseillers en gestion de patrimoine", espère-t-il, ce qui permettrait d’augmenter le montant moyen investi sur le site, actuellement de 100 euros.

Avis sur Finsquare va couvrir en partie les investisseurs contre les défauts de paiement

Avis des lecteurs de sur Finsquare va couvrir en partie les investisseurs contre les défauts de paiement